Pourquoi valoriser la mobilité électrique dans vos politiques RSE ?

Nouvel enjeu des entreprises privées et publiques, vous n’avez pas pu passer à côté de la RSE, soit la Responsabilité Sociétale des Entreprises. En effet, PME comme grands groupes s’affairent aujourd’hui à mettre en place des actions pour respecter des engagements en terme de transparence, de parité, de bien-être au travail mais aussi d’environnement. Bref, la RSE constitue un ensemble d’engagements pris par les entreprises pour avoir un impact positif sur la société (ou tout du moins, limiter ses externalités négatives). Ces actions sont volontaires et sont étudiées avec précisions avant leur mise en place. 

Ainsi, comment les entreprises définissent leur plan RSE et comment la valorisation de la mobilité électrique peut-elle faire partie de ces projets ?

Concrètement, la RSE, c’est quoi ?

Avant tout, il est important de savoir que la responsabilité sociétale des entreprises est un concept européen et non français. Sa définition a été écrite par les membres de l’UE ce qui a donné lieu à la création de la norme ISO 26000, la grille de lecture incontournable pour les entreprises souhaitant s’engager dans la RSE. 

L’intégration d’engagements sociétaux au sein de l’entreprise doit concerner l’ensemble des parties prenantes afin d’être réellement efficace. Ainsi, toutes relations, commerciales ou non, peuvent-être concernées (ex : consommateurs, syndicats, fournisseurs …). Vos engagements doivent donc réellement impacter votre gestion, voire même votre gouvernance : cela signifie agir véritablement sur votre coeur de métier. Une bonne politique RSE doit vous mener à améliorer votre performance aussi bien financière qu’en terme d’image et de loyauté de vos collaborateurs/clients. Ces actions sont amenées à être évaluées et communiquées en interne comme en externe.

Politique RSE et environnement

Une politique de RSE est mise en place pour avoir des répercussions réelles sur les performances de votre entreprise. Il est donc essentiel de mener un audit de ses activités avant de prendre des décisions. Cet audit doit vous permettre de mesurer et d’évaluer l’impact de vos activités. Plusieurs aspects peuvent être évalués selon le secteur, la taille et les valeurs de l’entreprise. 

 

L’aspect de ces actions qui va nous intéresser ici concerne l’environnement. De nombreux moyens existent afin de déterminer l’impact de son entreprise sur le climat : mesures de consommations énergétiques, empreinte carbone, gestion de déchets … Ces différentes dimensions sont à sélectionner en amont selon votre activité. Par exemple, pour une entreprise de livraison, il est pertinent d’avoir une idée de ses émissions de CO2 à l’année, mais peut-être moins pour  une papeterie. 

Ces audits personnalisés sont importants pour mieux maîtriser son activité et ainsi, agir en conséquence et de manière efficace. Ces mesures révélées, elles devront générer des opportunités pour l’entreprise et lui permettre d’innover pour surmonter ces défis

 

Si l’on reprend notre exemple de société de livraison, elle peut décider, suite à son audit, de réduire ses émissions sur les livraisons de derniers kilomètres, activité sur laquelle elle peut agir.  Ainsi, elle peut faire le choix de livrer exclusivement ces colis en véhicules électriques. Non seulement elle limitera son impact écologique, mais elle pourra aussi communiquer sur cette pratique et, ainsi, se différencier de ses concurrents. Elle séduira de nouveaux clients pour qui cette action aura du sens



L’intégration d’engagements sociétaux au sein de l’entreprise doit concerner l’ensemble des parties prenantes afin d’être réellement efficace. Ainsi, toutes relations, commerciales ou non, peuvent-être concernées (ex : consommateurs, syndicats, fournisseurs …). Vos engagements doivent donc réellement impacter votre gestion, voire même votre gouvernance : cela signifie agir véritablement sur votre coeur de métier. Une bonne politique RSE doit vous mener à améliorer votre performance aussi bien financière qu’en terme d’image et de loyauté de vos collaborateurs/clients. Ces actions sont amenées à être évaluées et communiquées en interne comme en externe.

RSE : pour quels bénéfices ?

Une étude de 2016 a démontré que les entreprises ayant mis en place des stratégies RSE avaient augmenté leurs performances d’environ 13%. En effet, les actions RSE permettent, non seulement d’augmenter leur valeur immatérielle, mais elles deviennent également plus attractives que ce soit pour les consommateurs, les fournisseurs ou les collaborateurs. 

La RSE existe pour limiter ses externalités négatives, mais aussi pour fédérer autour de valeurs communes. Les individus, se retrouvant dans ces valeurs, choisiront davantage votre entreprise au détriment d’un concurrent. Les actions RSE rendent plus acceptables socialement des activités parfois pointer du doigt. Elles permettent d’accroitre sa popularité et peuvent drastiquement changer votre image de marque, la rendant plus positive. Elles augmentent également l’engagement des collaborateurs et attirent de nouveaux talents : les individus cherchent aujourd’hui à donner du sens à leur travail et cela passe aussi par le travail. Si vous permettez à vos collaborateurs d’avoir des pratiques cohérentes avec leurs valeurs et non contraignantes pour eux, ceci ne pourra être que bénéfique sur leur engagement. 

Par exemple, 8 français sur 10 se disent prêts à passer à l’électrique si leur employeur leur proposait. Sachant que le trajet quotidien moyen d’un individu est de 77km, opter pour la mobilité électrique peut-être une action à mettre en place. De plus, avec l’augmentation de ZFE (= zones où les véhicules les plus polluants ne peuvent pas circuler) et les contraintes de neutralité carbone de plus en plus grandes, proposer des véhicules électriques au sein de votre entreprise équivaut à faire une pierre deux coups : satisfaire ses collaborateurs et surmonter le défi grandissant de mobilité.

Pour aller plus loin : certaines entreprises ont fait de la RSE leur mission. Avec la Loi Pacte du 22 mai 2019, l’engagement sociétal peut-être inscrit dans les statuts des entreprises. C’est notamment le cas pour Phoenix Mobility

RSE et mobilité électrique : et si vous rétrofitiez votre flotte ?

Nous vous aidons à renforcer votre RSE en vous accompagnant dans la conversion de votre parc automobile en 100% électrique tout en limitant vos coûts et en favorisant l’économie circulaire. 

Vous avez aimé cet article ? En voici d'autres qui devraient vous intéresser