Editorial Février 2020

Par Antoine Desferet, COO Phoenix Mobility

antoine desferet

Le Change Now Summit fut l’occasion pour nous d’aller à la rencontre d’entreprises à mission souhaitant, comme nous, bouleverser les codes d’une industrie à renouveler. Du transport, à la mode en passant par l’énergie et les emballages, de nombreux secteurs d’activité étaient représentés. De grandes réussites comme Yuka, aux plus jeunes pousses, nous avons eu l’opportunité d’échanger avec de nombreux acteurs et réaliser plusieurs constats sur les entreprises à mission et leur écosystème.

1. Nous ne sommes pas seuls

Le premier constat à l’issue de cet événement réside dans le nombre d’entreprises et de talents rassemblées autour du même objectif : créer une entreprise ayant un impact positif sur la planète. Il est, à la fois impressionnant et enthousiasmant de voir à quel point nous sommes loin d’être seuls à vouloir faire changer les choses. Ainsi, tous les secteurs d’activités ont été mobilisés à cette occasion démontrant le dynamisme de la création d’entreprise au delà de toutes frontières.

Nous constatons également la simplicité avec laquelle il est possible de changer les choses.

Il y a trop de voitures thermiques et la transition prend trop de temps ? Il suffit de convertir les véhicules thermiques en véhicules électriques.

Le café que nous produisons n’arrive pas à respecter les standards environnementaux et ceux de nos délicats palais ? Il suffit de produire du café autrement.

Les panneaux solaires ne permettent pas de générer de l’électricité en cas de mauvais temps ? Il suffit d’ajouter des turbines sur les toits des bâtiments.

En d’autres termes, cet événement nous permet de réaliser qu’il est aisé de changer les choses avec une idée simple à l’origine. Et cela nous rassure de voir que nous ne sommes pas seuls non plus à travailler jour et nuit pour faire en sorte que ces idées prennent vie. 

2. L’attente est importante

Second constat lors de cet événement : l’attente pour les entreprises à mission est importante. En effet, à chaque échange avec les visiteurs, nous remarquons combien chacun a envie de voir la solution présentée être développée au plus vite et pouvoir être diffusée le plus largement possible. Cette attente est accompagnée de confiance et d’encouragements. C’est donc à notre génération d’entrepreneurs de changer les choses et de bousculer les codes établis dans les industries traditionnelles

3. Une maturité croissante dans les entreprises à impact

Au cours des différentes rencontres que nous avons faites, nous nous sommes que l’éco-système dans lequel nous avançons, c’est-à-dire des entreprises à mission, est avancé. Chaque entreprise entre dans une phase de commercialisation produits après d’intenses recherches. La maturité technologique que chacun a atteint dans son domaine d’activité démontre la maturité croissante du secteur

Passer d’une tranche d’optimistes à un vrai tissu économique industriel fut l’une des plus grandes transitions du secteur ces dernières années. Il nous reste désormais à inventer la suite de notre aventure entrepreneuriale et d’avoir l’impact le plus important possible dans les années à venir. À ce titre, il faut bien noter les changements en cours dans les dynamiques d’investissement de nombreux fonds qui se concentrent sur l’impact véritable de leurs décisions.

4. Le futur va être radieux

Pour nous, ce rassemblement est une lueur d’espoir. Celle-ci montre que nous pourrons collectivement changer les choses et construire de grandes entreprises pour répondre aux enjeux de notre temps. Le changement climatique est l’un de nos plus grands défis, celui de l’humanité entière. Mais il est aussi une opportunité pour ceux qui arriveront à le relever. C’est la cas des entreprises qui étaient présentes au cours du Change Now Summit. 

5. Les grandes entreprises doivent vite se transformer

Dernier constat, et non des moindres : nous sommes à la fin d’un cycle pour les grandes entreprises actuelles. À moins de se réinventer et de chercher l’innovation en étant plus créative, de nombreuses entreprises sont vouées à une disparition progressive sous l’effet du développement de solutions soutenables et nouvelles. Si les collaborations entre grandes entreprises et start-ups ont pu être possibles ces dernières années, il est temps de les approfondir. Cette alliance a bien sûr de l’avenir et pourrait même être un des seuls leviers de croissance pour certains groupes dont l’offre traditionnelle est à bout de souffle et qui n’ont pas les capacités à innover en interne. 

NEWSLETTER

Ne ratez plus une seule actualité concernant la mobilité verte et le rétrofit !

Abonnez-vous à la Newsletter de Phoenix Mobility (une lettre d'information par mois)